Notice biographique

“En tant que député fédéral de Drummond et porte-parole en matière de langues officielles, j’aimerais souligner la contribution importante de l’artiste multidisciplinaire Mélanie Poirier au sein de notre communauté.” Député F. Choquette

Née à Montréal (Ste-Geneviève) en 1976, Mélanie Poirier est l’aînée d’une famille de quatre enfants. Du plus loin qu’elle se souvienne, elle a toujours gravité autour de la créativité.

L’artiste peintre professionnelle est aussi propriétaire de la Galerie mp tresart depuis 2009, commissaire d’exposition depuis 2011, directrice des Éditions mp tresart (maison d’édition arts visuels / poésie) depuis 2012, directrice de MP suppart (services artistiques) depuis 2013.

“À Durham-Sud se trouve la Galerie mp tresart un joyau du comté de Johnson. Par sa vision, sa passion et son engagement, sa propriétaire Mélanie Poirier personnifie l’esprit entrepreneurial à la source de la prospérité future de notre Québec.” Député A. Lamontagne

La femme d’affaires cumule  une vingtaine d’années d’expérience dans les domaines suivants : vente et service à la clientèle, marketing et les affaires. Elle greffe aussi à son bagage des compétences en gestion, administration, comptabilité, infographie / graphisme, logistique.

Son leadership, son professionnalisme, son entregent, sa joie de vivre, son ouverture, sa proactivité et ses forces en communication, gestion et organisation font d’elle une ressource-conseil appréciée des artistes en arts visuels.

Conduisant sur des sentiers inattendus, l’œuvre abstraite et moderne de Mélanie ouvre à un autre seuil de conscience. Jouissant d’une reconnaissance fleurissante, son œuvre traverse sans cesse les frontières. Se succèdent des expositions dans d’importantes galeries situées à Bruxelles et New York ainsi que des événements marquants à Toronto, au Carrousel du Louvre à Paris et au Musée national de la marine roumaine à Constanta. Ses toiles se retrouvent aussi dans des collections publiques et privées au Canada.

“Chaque œuvre de Mélanie Poirier se fait un catalyseur des mille parcelles de l’énergie qui l’habite, vertige qui traverse tant la toile que l’artiste, une femme qui porte en elle une vive flamme de passion.” A. Lapointe